AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit Salon [16/02/2012]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 0:08

Elle n'avait pas quitter le manche de sa guitare des yeux, les cheveux retombant légèrement en avant, sa robe remontant assez pour qu'un peu plus de son tatouage à l'intérieur de la cuisse soit visible : la tige d'une fleur qui restait inconnue, car masqué par la guitare et la robe.
Elle releva la tête une fois les derniers accords jouaient, un sourire triste se dessinant sur son visage.

Toujours pas ça...

Elle avait la tête ailleurs, remettant le fil de ses pensées en place, une pseudo – torpeur dont elle était la victime après chaque air joué, puis son regard bleu acier se plongea dans celui du primogène, assis comme un enfant, comme un ingénu, à même le sol.

- Je vous pris de me pardonner.

Elle lui sourit tendrement, effaçant la tristesse de son visage, se redressant derrière sa guitare, caressant les cordes du bout des doigts. Elle se mordis doucement la lèvre inférieur baissant les yeux sur les cordes qui criait sous son contact. Elle réfléchissait à savoir si elle devait se présenter ou jouer autre chose pour le vampire.

- Est ce que, elle hésita sur le choix de ses mots, vous souhaitez que je vous joue autre chose ?

Elle pencha doucement la tête sur le côté, ses longues boucles glissant sur ses épaules, elle semblait intrigué par l'innocence qui émanait de cet être.

Un enfant... On dirait un enfant qui découvre quelques chose.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 0:44

Ahuizotl semblait gêné.

"Ne vous excusez pas ! C'est ... magnifique ... Que les Dieux soient témoins de cette merveille . C'est ..."

Il la regarda avec des yeux luisant de bonheur.

"un miracle ..."

Il se pencha tout doucement sur l'instrument comme un objet magique qu'il ne devait surtout pas toucher. C'était étrange et ça paraissait si "vivant". Ce n'était assurement pas de la technologie mais bien autre chose ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 2:02

Elle le regarda avec tant de douceur un sourire franc et sincère s'affichant sur son visage. Elle appuya un coude sur sa guitare et reposa sa tête sur sa main, observant avec tendresse le gangrel dont le regard s'illuminait sur l'instrument, scrutant, parlant de Dieux et de merveilles alors qu'elle ne voyait que médiocrité.

- Soit...

Elle se leva, la guitare à la main, sa robe glissant sur ses jambes pour se remettre en place délicatement, puis elle attrapa avec douceur le poignet du vampire, le déplaça afin qu'il se trouve dos au canapé et le poussa légèrement, pas à pas, pour l'assoir sur celui ci. Elle s'assura que le Gangrel n'avait rien contre l'idée en lui jetant quelques regard de temps à autre puis elle s'installa sur ses genoux, en face de lui, attrapa sa jambe gauche qu'elle glissa sur la droite et posa sa guitare sur la cuisse la plus élevé. Elle lui lança un regard rassurant.

- Est ce que ça va aller ?

Elle l'observa avec malice et douceur, se releva lentement, se penchant pour être à son niveau, attrapa une main qu'elle plaça au niveau de la caisse de résonance et une autre sur les cordes du manche, plaçant les doigts un à un pour jouer quelques notes, ponctuant d'un «restez bien appuyé» et «ne bougez pas vos doigts». Elle se redressa et s'essaya à sa droite avec un sourire amusé et une joie non dissimulée.

- Faisons un nouveau miracle qu'en dites vous ?

Elle se pencha vers lui, tourna sa tête en direction des cordes du manche.

- Observez se que vous faites cela vous empêchera de déplacer vos doigts par inattention.

Elle attrapa son autre main, murmurant un «laissez moi faire» et guida des doigts pour qu'il joue une première note en pinçant les cordes. Puis elle laissa échapper un rire d'amusement, le laissant jouer seul si il le souhaitait ou lâcher l'instrument. Elle appuya ses coudes sur ses genoux, posant la tête sur ses mains, se penchant en avant pour regarder le Gangrel.

- Alors, ce miracle ?!

Elle se mordit doucement la lèvre, espérant ne pas avoir malmené malgré elle ce pauvre vampire qui n'en demandait pas tant ! Elle le regardait, la douceur n'ayant pas quitté ses yeux, intriguée, espérant que cet instant est comblé de joie l'ingénu.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 


Dernière édition par Elea Casato le Jeu 8 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 11:30

Ahuizotl se laissait faire, comme touché par une grâce divine. Il n'osait pas toucher cet objet si mystérieux et si précieux pourtant, guidée par la jeune femme, il s'aperçu qu'il pouvait l'avoir en main sans déclencher nul malheur ou nulle colère divine. C'était si ennivrant d'avoir une telle puissance dans les mains...

Le vieux Gangrel ne cessait de regardait la caïnite, puis l'objet, puis de nouveau la caïnite.

"Vous êtes sure que ..."

Ses doigts posés sur les cordes décochèrent maladroitement le premier son. Ahuizotl sourit en regardant la Toreador puis se reconcentra sur l'objet pour en sortir d'autres sons. Il était si fier de pouvoir faire de la musique même si les sons qu'il produisait n'avait rien de mélodieux comme ceux qu'avaient produit la Toreador.

"Merci Madame ! Merci infiniment ! C'est un objet si merveilleux. Mais entre des mains expertes, l'enchantement est tellement plus réussi. S'il vous plait, me referiez vous l'immense plaisir de recréer cette musique ?"

Pourquoi n'avait il pas pris le temps de decouvrir les miracles de ce monde ? Les Dieux n'avaient pas delaissé les humains, il comprenait maintenant pourquoi. Il subsistait encore tellement de belles choses sur cette Terre agonisante ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 14:23

Spoiler:
 


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 14:23

Le membre 'wolfgang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 6, 10, 1, 4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 15:05

Elle le regardait amusée, attendrie et touchée de le voir émerveillé par si peu de chose, son regard vacillant de l'objet à elle, puis d'elle à l'objet. La malice qui n'avait pas quitté ses yeux, les yeux de la Rose s'illuminant de joie.

Et bien... Se sera la rencontre la plus agréable de cette soirée...
Et la plus surprenante.

Il sembla s'amuser avec l'instrument quelques minutes, puis préféra le remettre entre les mains d'Elea, demandant avec tant d'humilité le droit d'écouter une nouvelle fois la musique, qu'elle ne pu que reprendre la guitare entre ses mains, un sourire triste sur les lèvres.

- Pas madame...

Elle reprit possession de son instrument... de son âme. Elle lâcha un long soupire, se pencha légèrement en avant, ses cheveux retombant en jolie boucles sur la guitare, ses yeux tendant sur un gris profond puis le son de sa voix se fit entendre, plus douce, plus tendre.

- Elea... Simplement, elle marqua une pause, voulez vous que je joue exactement le même morceau ?

Elle leva les yeux de sa direction, feintant un sourire...


Allez... Ne le déçoit pas.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 16:09

Il la regarda avec bonheur et fut surpris de sa question ? Jouer le même morceau ? ... Cet objet n'était qu'un morceau ou s'agissait il de la musique ? ...Un mot qu'il connaissait mais pas dont le sens lui echappait dans ce contexte précis.

"Heu ... non .. un autre s'il vous plait !" Il allait être fixé. Pourvu qu'elle n'ait pas remarqué son ignorance, son beau sourire risquerait de se transformer en rire moqueur.

Il baissa la tête de honte à l'idée d'être perçu ainsi, espérant que la musique allait de nouveau raisonner dans son corps et alleger son âme ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 17:17

Elle l'observe intriguée et face à la mine du Gangrel, elle supposa qu'il ignorait tout de sa musique... Se qui amusa énormément la Rose qui ne retint pas son éclat de rire. Elle l'observait plus attendri encore se demandant comment pouvait - il ignorer cela, mais quand il baissa les yeux gêné, elle glissa ses doigts sous le menton du Gangrel et leva son visage pour qu'il la regarde, espérant effacer sa honte d'un sourire qu'elle voulait plus doux encore.

- Alors, voyons quelle autre chanson je pourrais vous jouer.

Elle baissa les yeux sur une nouvelle partition, repris le même rituel, retranscrit chaque accords, se pencha délicatement pour jouer avec tout son cœur. Elle aimait et détestait jouer pour un public, mais ce vampire là semblait si heureux de voir se qu'il nommait magie se dérouler sous ses yeux.

- Celle ci peut être, murmura t - elle plus pour elle que pour lui.

Ses doigts commencèrent à jouer les notes, sa voix s’éleva pour accompagner la
musique, elle lançait des regards sur le manche de sa guitare, parfois ceux ci étaient pour le vampire. Elle s'amusait et cela faisait bien longtemps... Elle jouait le cœur léger une chanson pour le Gangrel.

Cette sensation... J'ai l'impression de retrouver cette même intensité...

La chanson lui rappela quelques souvenirs triste se qui la fit sourire malgré tout, alors qu'elle chantait de bon cœur. Elle semblait s'amuser avec plus d'entrain que la première fois qu'il l'avait entendue, scrutant l'expression du Gangrel, vérifiant que la magie opérait toujours.
Elle opérait pour elle...


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brooks
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 20:45

[Arrivée depuis la salle du trône]

En entrant dans le salon, Jessica fut surprise d'apercevoir son Primogène alors qu'elle le croyait parti expressément après qu'elle eu quitté la pièce pour son entrevue avec la Reine.
Elle fut d'autant plus étonnée de le voir faire de la musique avec une autre caïnite.

Ne voulant pas interrompre quoi que ce soit (et quoi que fut la scène, aussi étrange soit-elle, qu'elle avait devant les yeux), elle alla s'installer dans un fauteuil non loin d'eux. Sur le chemin elle remarqua que le salon s'était grandement vidé durant son entretien avec la Reine et qu'une nouvelle arrivante avait pris place dans un autre fauteuil ; Jessica la salua.

Du fond de son fauteuil, elle attrapa un nouveau chewing-gum dans le fond de son sac et posa son regard sur Ahuizotl et la fille, essayant de ne pas laisser transparaître sur son visage une trop profonde consternation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 20:49

[Entrée depuis le sous sol avec Fey]

"Ne vous inquiétez pas madame, je ne vais pas vous coucher." Avait souri la rose à la jolie brujah alors qu'elle l'épaulait tant bien que mal dans les longs corridors, bientôt aidée d'une pétale. Elles durent s'arréter durant le chemin car pas mal de choses étaient colorées ou jolies. Mélissange avait l'empression de guider une adolescente sortant de sa première soirée arrosée.

A peine eurent elle pénétré dans le salon, que Melissange déposa avec délicatesse son fardeau sur un gros divan bien moelleux, réhaussant les jambes de la brujah sur un pouffe et demanda à une pétale de lui apporter une poche ou deux de sang.

Levant le bout du nez tout en massant sa jambe douloureuse, la rose aperçu Elea ainsi que Wolfgang. Un large sourire pour l'une et un regard navré pour l'autre. Sa main se posa sur Fey, comme pour la rassurée de sa présence, même si, pour elle, elle n'était qu'une inconnue.

"Monsieur Ahuitzotl, votre entretien avec la reine... ? Vous a t'elle aussi empéché de continuer vos recherches sur monsieur Daragon ?" Elle n'osa en demander plus, espérant qu'il serait passer entre les mailles du filet colérique de la souveraine.

Son téléphone vibra, elle s'excusa d'un geste aussi gracieux que poli et lu le message. La rose resta interdite, figée telle une statue de pierre, sa main toujours délicatement posée sur l'épaule de la brujah.

Elle pianota rapidement un message (MP d'Arcy) puis composa un numéro.

*Duncan, réponds ! For god's sake !*


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 23:01

Ahuizotl fut ramené sur terre par Mélissange qui voulait savoir ce que la Reine lui avait dit ! Il semblait que pour elle, la sanction avait été amère ...

Il s'appreta à lui répondre quand elle se déroba pour parler à ce ... téléphone. Une communication qui se faisait aussi avec les mains; c'était vraiment étrange ...

C'est alors que son regard se posa sur Jessica qui était assise juste à côté de lui. Depuis combien de temps ? Il n'avait pas remarqué sa présence.

Il se leva, manifestement très gêné par rapport à Elea à qui il glissa un "Pardonnez moi mais je dois partir à présent. J'espère vous revoir très bientôt, vous êtes merveilleuse !"

Son regard et son sourire lui temoignait toute l'admiration qu'il avait pour elle.

[En nahualt]

Que Xochipilli vous benisse pour ce don généreux

Et que votre musique resonne au plus haut des cieux.



Il se dirigea ensuite vers Jessica.

"Jessica ? Je savais bien que tu ne serais pas tres longue. Tout c'est bien passé ? Nous pouvons donc rejoindre William sans tarder. Je suis tellement ravi que cette nuit prenne cette tournure. Tu vas voir, William est plus "normal" que moi, il pourra t'expliquer ce que tu veux savoir ..."

Il regarda un instant Mélissange et profita d'un instant où elle semblait lever les yeux pour se rapprocher d'elle d'un pas et lui dire avec une satisfaction non dissimulée.

"Rodrigue a retrouvé Stanislas, il doit être emprisonné par ici mais il n'est plus en danger. La Reine semblait en rage et a pretendu qu'il avait trahi. Je ne sais pas de quoi elle parlait mais j'aurai une discussion avec Stanislas dès que je le pourrai... Sly a réussi Mélissange ! ... Et vous ? ça va ?..."

Il regarda alors Fey qui était allongée sur le canapé et la mine defaite de Mélissange. Il s'était passé quelquechose de deplaisant c'est sûr ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 23:39

Il y avait eu du mouvement depuis le début de l'échange avec le Gangrel. Mélissange était de retour et la petite protégée du vampire aussi, qui ne semblait pas apprécier le temps qu'avait pas son Chef avec Elea. Elle les regardait avec une sorte de mépris sur le visage.

Elle est un peu effrayante...

Ce fut Mélissange qui interrompis l'échange entre le Gangrel et la Toréadore. Elle aussi parlait du fameux Daragon et Elea se sentit rapidement de trop... Après tout elle venait d'arriver. Enfin l'attention de la nouvelle rose se reporta sur le Gangrel qui échangea quelques mots avec elle s'excusant d'un départ imminent, semblant gêné. Mais pour quoi ?! Elle se leva en même temps que lui afin d'être à son niveau quand il lâcha un «Vous êtes merveilleuse», qui la fit rire aux éclats. Elle reposa sa guitare délicatement, fuyant son regard pour répondre.

- Merveilleuse... non.

Quand son regard se posa sur le visage du Vampire, il souriait avec entrain se qui amusa un peu plus la jeune femme. Il lui bredouilla une phrase dans une langue dont elle ne compris aucun mots et auxquels elle hocha la tête avec surprise.

- Je vous reverrez avec plaisir aussi. La Reine m'a chargée du cadre artistique alors je devrais trainer ici régulièrement, elle marqua une pause, peut être nous recroiserons nous Monsieur Ahuitzolt.

Elle s'inclina avec grâce avant de se rassoir dans le fauteuil, remettant en ordre ses affaires. Elle jeta un œil sur une pendule qui semblait venir d'une autre époque rangeait dans son sac et pesta en silence.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 23:51

[arrivée du 3em sous sol.]

Sur le chemin, c'est avec soulagement qu'elle récupéra son ouïe.

Encore de nouvelles odeurs ici.

Maya salua de nouveau, telle l'employée de maison modèle et se dirigea vers un fauteuil, d'un pas bien trop vif et sûr pour une aveugle.

Ses mouvements surnaturels et félins ajoutaient à la panthère une dose de mystique. Les plus attentifs verrons sous sa petite robe noire, une queue de panthère noire remonter et se cacher sous son vêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Jeu 8 Nov - 23:57

Fey fit le chemin en silence, arretant à tout moment observant ce qui était autour d'elle. Elle entra dans le salon, supporté par Mélisange et par une pétale.

La lumière pu révéler ses blessures le crâne était ouvert, ses cuisses également. La brujah avait tant gratté que la chair avait cédé et on apercevait les muscles qui avaient aussi été partiellement effilochés.

Elle se laissa déposer dans un fauteuil et regardant une bibliothèque, sont regard s'y perdit, plus rien n'était... ses mains se remirent a gratter ses cuisses frénétiquement


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 0:15

"Monsieur Rozenberg a retrouvé monsieur Daragon ? " La rose en resta bouche bée puis essaya de mettre de l'ordre dans tout ce qu'elle venait d'apprendre en une seule phrase, comprenant un peu miex le courroux de la reine.

"J'en suis forte aise...Ravie...Enfin une bonne nouvelle..." Sa voix se perdait, elle ne comprenait plus rien. Pourquoi le bourmestre ne l'avait pas avertit ?

Le mot "bannie" s'imposa à elle. Détournant son regard elle vit Maya passer, lui sourit, lasse de tout cela.

"Je vais bien, merci de vous en inquiéter monsieur." Même pour elle, la phrase sonna faux alors que le comportement de Fey l'inquiéta.

"Ne faites pas ça..." Elle porta doucement ses mains sur celles de Fey, l'empêchant avec délicatesse de continuer à se faire du mal.

"Qu'est ce qui s'est passé ? Grand Dieu ! Vous êtes dans un état !" Sa voix trahit son inquiétude alors qu'elle s'agenouillait pour que son regard se retrouve à hauteur de celui de la brujah.


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brooks
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 0:21

Jessica s'était levée machinalement quand Ahuizotl lui avait adressée la parole.

« J'vous suis. » Avait-elle lâché nonchalament avant d'enlever les escarpins que le Gardien lui avait fait apporter pour remettre ses vieilles chaussures.

Un tailleur, une jupe et une paire de Chuck Taylor. Un accoutrement des plus surprenant qui ne semblait pas déranger la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 0:25

futur ex refuge

William déposa ses affaires à l'entrée et se dirigea immédiatement vers le petit salon... Un peu contrarié de voir son refuge déjà compromis... Il haussa un sourcil devant la foule réunie au vu de l'heure mais se dirigea immédiatement vers son alpha en saluant les personnes présentes à la volée.

"Désolé mon frère mais mon refuge a déjà été compromis, j'ai préféré te rejoindre. Tu as besoin de moi ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 0:50

Le temps se figea soudain lorsque son instinct le poussa à poser ses yeux sur la rousse qui venait d'entrer.Melissange n'existait plus et ses paroles s'evanouirent dans le neant. Jessica qui se levait pour le suivre n'était plus là, pas même son frère qui venait à sa rencontre comme si la providence l'avait guidé jusqu'à lui.

Rien n'existait plus que cette femme qui marchait avec l'agilité d'un félin. Sa première rencontre était déjà étrange mais là, il était profondement attirée par elle. Tellement attiré qu'il s'avança vers elle sans même en avoir conscience.

Il vit alors cette queue dissimulée sous ses vetements. C'était une evidence ! cette cainite était de son sang, de son clan, de sa trempe. Son instinct ne se trompait jamais. Sa chevelure rousse ... Et si William avait raison depuis le debut ?

Peut importe ... Son instinct était son guide et il le suivait aveuglement.

Il repris rapidement ses esprits et continua d'avancer vers la jeune femme jusqu'à l'apostropher directement, d'un air curieux mais poli.

"Madame ! Je vous ai croisé tout à l'heure mais je n'ai pas eu le plaisir de me présenter à vous ! Je suis Ahuizotl du Clan Gangrel."

Ses yeux se fixerent dans les siens et elles avait le regard perdu comme si elle souffrait de cécité. Il la devisagea, chaque recoins de son visage, chaque boucle de ses cheveux, sa poitrine, ses jambes, son odeur ...

Il se refreina soudain, s'appercevant qu'il était sur le point de la toucher. Il perdait le controle. il devait faire attention. Cette femme avait un pouvoir sur lui qu'il n'était pas sûr de pouvoir maitriser ...Pourtant, il ne voulait pas reculer ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brooks
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 0:55

Jessica, toujours tout à côté d'Ahuizotl regarda le nouvel arrivant des pieds à la tête. L'amertume et la déception se lisaient sur le visage de la jeune fille comme sur la visage d'un enfant à qui l'on vient de refuser un tour de manège.

« J'crois qu'on va nul part en fait ... c'est ça ? »

Elle reporta son regard sur le Primogène avant de remarquer qu'il n'écoutait pas ce qu'elle ou le nouvel arrivant disait.
Et elle se laissa retomber dans son fauteuil, ponctuant sa chute par l'éclatement d'une grosse bulle de chewing-gum.


Dernière édition par Jessica Brooks le Ven 9 Nov - 0:56, édité 1 fois (Raison : Ptite faute de conjuguaison)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 2:10

Maya accueilli le gangrel avec un sourire simple et honnête.

Elle tendis la main à son interlocuteur, que ce soit pour un baise main, ou pour lui serrer, ce serait au choix de Ahuizolt.

Un petit filet de voix, presque un murmure, certains mots étaient même inaudibles.

-"Maya Sollers...grangrelle, enchantée ....Ahuizolt.
Je...souvient de vous"


Il souri à ceux qui avait tentés de parler à son interlocuteur actuel.

-"Vous... présentez vos amis?"
La panthère tentait de ramener le gangrel vers ses interlocuteurs et pourquoi pas dans le même temps faire connaissance avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 2:48

Des anciens revenaient montrer le bout de leurs nez, de nouveaux se présentaient... Tous ces gens, patientant, discutant, se scarifiant - ou presque - et à cela la Rose préférée sa solitude. Elle avait passé trop de temps seule et avait du mal à rester dans une pièce, dans une pièce avec des gens, enfermée pendant trop longtemps. Les seuls moments où cela ne la dérangeait pas, c'était quand elle jouait mais paradoxalement elle n'aimait pas jouer face à un publique.

Il y a trop de gens... Trop de monde...
Et la nuit est déjà bien entamée.

La jeune femme n'était pas à l'aise. Elle tenta de jouer quelques accords sur sa guitare, mais l'idée lui semblait encore plus insoutenable. Son regard était baissé sur les cordes, ses doigts effleurant l'instrument, elle essayait de conserver son calme, tentant de redonner de la consistance à sa voix en toussant discrètement.
Tout son corps se figea pour simplement observer le contact des cordes sous ses doigts. Une image qui se voulait rassurante et familière.

Ils vont bientôt bouger... patiente un peu.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 11:13

Sa voix ne s'entendait à peine mais elle captait toute son attention. D'où venait elle ? Qui était elle ? Il brûlait d'envie de le savoir mais pour l'instant, il devait rassembler les siens ...

Il prit la main de maya et la serra comme il avait vu faire ces caïnites modernes pour se saluer.

"C'est un réel plaisir Maya ! Venez avec moi je vous prie."

Il se detourna d'elle avec enormement de difficulté puis s'approcha de William. Jessica était toujours à ses côtés. Il lui sourit car une fois de plus, il était là au moment où il avait besoin de lui, lui apportant cette assurance qu'il lui manquait lorsqu'il y avait beaucoup de monde ou que son effort en société devait se faire plus important. Il savait qu'aux côtés de son frère, il n'aurait aucun mal à guider son clan sur le droit chemin ...

Il posa ses mains fierement sur les épaules de son frère et dit d'une voix presque solenelle.

"William Sheperd ! Le fier et precieux Bourgmestre Gangrel ! Je te présente deux nouveaux membres de notre clan Maya et Jessica. Je compte sur toi pour répondre à leur questions et pour leur prodiguer tes sages conseils. Si tu veux bien, nous allons nous retirer dans notre refuge et parler un moment. La nuit touche bientôt à sa fin et je dois encore récupérer quelqu'un qui a des ennuis avec la police ... hâtons nous !"

L'idée que le clan s'étoffait et qu'il comptait maintenant trois alliés remplissait Ahuizotl d'une fierté grandissante. Il oublia un instant son lourd fardeau et s'imagina en chef de Meute lancée sur les traces des danceurs de la spirale noire. Une Meute hurlant à travers tout Paris pour terroriser son ennemi ... Oui, il se mit à penser que le clan Gangrel devait se faire SA place sur ce territoire ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 12:37

Ainsi donc, tout le monde semblait se foutre royalement qu'une immortelle soit en sang, le crane ouvert au sein même de l'elyseum ! Voilà que même les gangrels se metttaient à badiner quelque soit leur rang !

La rose qui pensait que ces futilités n'étaient que l'appanage de certains membres de son clan, voilà qu'elle se rendit compte que même les autres ne valaient pas mieux. Elle en fut navrée et énormément déçue. Ainsi donc, ici, c'était chacun pour soit ? Un jupon arrivait et c'était la débrandade !

Elle se mordit les lèvres d'avoir osé penser avec des mots aussi cru et tourna le regard d'incomprehenssion vers sa soeur de clan qui chatouillait sa guitare. Elle s'y serait interessée en temps normal, mais elle n'en avait pas le temps. Même Elea semblait se foutre de ce qui se passait sous ses yeux. Une femme s'automutilait et elle gratouillait la guitarre !

*C'est peut etre toi qui agit bizarrement, t'aurais dû laisser la brujah pourrir seule dans les sous sol. Une habitude autochtone ?*

Elle se dit qu'en effet, l'Ecosse lui manquait et que pour rien au monde, elle ne passerai plus d'une nuit en plus avec ces êtres aux moeurs légères bien trop ennuyeuses et sans une once de compassion.

*Si au moins on s'en amusait !*

"Venez madame, ne restons pas là..." Tant bien que mal elle leva Fey, son corps hurlant de ses douleurs provoquées par chacun de ses gestes. La pauvre serait certainement mieux à l'aise dans une chambre que parmi ces piaillements incessants et sans aucun interet.

"Qu'ils aillent au diable si ils n'y sont déjà !" Murmura la rose alors qu'elle sortait du salon avec son fardeau. Etait ce bien à elle, une sous goule, une moins que rien, une sans rang, de s'occuper d'une blessée et d'essayer de trouver une solution pour rendre son calvaire le plus doux possible ?

Un regard dédaigneux vers les gangrels, elle sorti du salon tout en demandant aux pétales de préparer une chambre.

[Direction les chambres]


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   Ven 9 Nov - 13:00

Le jeune Gangrel entra pour la première fois dans le petit Salon, il laissa son regard flâner sur le mobilier, les murs, l'ensemble des personnes présentent. Il regarda avec bien plus d'attention l'ensemble des donzelles présentes, leurs poitrines, les fesses, les jambes, enfin toute partie un tant sois peu douce au contact d'une main baladeuse. Il profita du nombre pour ne pas regarder de manière outrancière, pouvant varier les cibles de ses yeux un peu trop intéressé.

Un souffle pour se donner du courage et...


"Mesdames et messieurs bonsoir, je me nomme Julien, je viens tout juste d'arriver et de me présenter à la Sénéchal. Je vous prie de me pardonner pour l'interruption de vos conversations, je sais que cela est malvenu, mais j'espère que vous me pardonnerez sachant que la Sénéchal m'a mit mandataire d'un message pour le primogène Gangrel sans que je ne sache qui il est. Il me fut indiqué que je pouvais le trouver en ce lieu, mais je ne sais ni qui il est, ni à quoi il ressemble. Je vous prie donc une nouvelle foi de comprendre et de pardonner cette interruption."

Il essaya de se faire quand même un peu plus petit, c'était osé, ça accélérait les choses, mais il pouvait se prendre une grosse claque dans la gueule tout de même. Heureusement que ça vient de la sénéchal et pas du premier péquin venu, cela aurait pus très mal se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit Salon [16/02/2012]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit Salon [16/02/2012]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02
» le petit salon 06-02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-